Comment faire de belles photos pour son blog ? (avec peu d’argent)


Après le design, le second élément qui va rendre ton blog joli est la qualité de tes photos. Tout le monde sur la blogosphère est au courant que de jolies photos constituent un point culminant dans la réussite d’un blog parce que nous les humains sommes de GROSSES FEIGNASSES qui regardons les images plus que nous ne lisons (même si il y en a pour qui ça marche sans, comme d’habitude!)

 
Les photos, c’est carrément ce que je préfère faire dans un article donc je pense être en mesure de partager quelques conseils qui pourraient t’aider à être plus fière et plus satisfaite de tes photos (après si tu trouves toutes mes photos absolument dégueulasses, mea culpa…)

Un bon appareil photo, mais pas forcément le plus cher !
Même si shooter avec un appareil photo à 2 000 balles reste l’idéal en terme de résultat, on a pas tous la bourse à Crésus pour aller claquer un double SMIC dans un appareil photo, en tout cas peut-être pas dans l’immédiat. (mais si jamais tu as les moyens, tant mieux !:D)
 
Cependant, on ne peut plus vraiment se permettre de faire uniquement ses photos avec son téléphone, quand on voit ce que la « concurrence » propose. Moi par exemple, j’ai investi dans un appareil qui coûtait 600€ à l’époque et qui aujourd’hui ne doit pas en dépasser 400, mais j’arrive très bien à me dépatouiller avec ça. Si j’avais quelques conseils pour choisir un appareil avec le blogging avec le recul, ce serait ceux-ci :
 
  • Choisir un reflex, tu vas comprendre pourquoi juste après.
  • Consulter les annonces d’occasion : on a parfois des photographes qui ont une collection telle qu’ils revendent des appareils qui peuvent très récents et presque jamais utilisés (qu’il ont achetés sur un coup de tête ou reçus de la part d’une marque)
  • Un écran orientable c’est LA VIE pour celles qui voudraient se photographier seules pour des articles de beauté, surtout ceux de maquillage. Et puis pour de la vidéo, qui sait ? (il faut se projeter dans la vie!)
  • On ne crache pas sur un appareil qui a la Wi-Fi intégrée (et non optionnelle, attention!) pour pouvoir les partager directement sur les réseaux sociaux (qui vont de paire avec ton blog hein, Ginette)
  • Bien considérer le prix en comptant les objectifs dans lesquels on va investir après (continue de lire pour comprendre.
Exploiter son appareil au maximum.
1 / Les réglages
 

Prendre une photo ne consiste pas seulement à viser, à presser le bouton et basta cosi. Non, il va falloir ajuster les réglages de votre machine. Et pour savoir comment fonctionnent tous les modes et les petits boutons du boitier, il faut lire le mode d’emploi, tout simplement! Rien à acheter, c’est fourni avec l’appareil ou dispo en PDF sur Google ! Plus les innombrables articles et vidéos qui traitent du sujet du sujet. T’as encore une excuse ?! .. Voilà.

Les 3 clés en photo: l’ouverture du diaphragme, les ISO et la vitesse d’obturation. Tu maîtrises ça, tu maîtrises (pas tout mais) une bonne partie du bordel.

 
 
2 / Les objectifs
 
Tu vas certainement faire l’acquisition d’un boîtier (le corps de l’appareil, donc) accompagné d’un objectif 18-55mm, la base. Il est pas mal, mais très basique et par la suite tu verras que tu peux obtenir de bien meilleurs résultats avec un meilleur objectif. En réalité, j’irais même jusqu’à dire que le boîtier compte moins que les objectifs, qui peuvent carrément décupler la qualité de tes photos et c’est là qu’il faut investir. C’est pour cette raison que je conseillais juste avant de ne pas complexer si on ne peut pas s’offrir un appareil au prix exorbitant, parce qu’on va quand même pouvoir créer et s’éclater grâce aux objectifs (qu’on peut également trouver d’occasion)
 
Pour info, je suis carrément en amour de mon objectif 50 mm f/1.8 D qui me permet d’avoir des résultats tellement plus pro !
 
 
 
3 / Des conditions idéales
 
Si tu prends ta photo dans un garage tout gris éclairé au néon vert, elle va être dégueu et il n’y a qu’à toi que tu pourras t’en prendre alors il faut choisir l’endroit et le moment adéquats à savoir des endroits dégagés avant que la lumière naturelle ne commence à décliner, pas plein soleil histoire d’éviter la surexposition ni dans les grottes de Lascaux.

 


Faire beaucoup avec peu.
En tant que blogueuse on a pas forcément un studio avec tout le matos d’éclairage qui va avec ! Et tu sais quoi ? T’en a pas impérativement besoin pour produit une création de qualité !
 
 
1 / Pour les photos de produits.
 
Pour ma part, j’ai tout simplement acheté un bloc de feuilles de couleurset un bloc de feuilles avec des imprimés de matières, comme du parquet clair. Et rien qu’avec ça je peux faire de jolies photos de manière à ce que mes produits ressortent.
 
Et pourquoi pas utiliser ce que t’as chez toi ?
Une jupe texturée ou une écharpe avec un joli imprimé. Pour agrémenter la photo, ta montre favorite, la plante verte à qui tu racontes ta vie en l’arrosant ou ta paire de lunettes fétiches.
 
Pourla lumière, celle du jour est idéale. Si tu as un jardin ou ne serait-ce que l’ébauche d’un balcon, sors pour faire tes photos. Sinon, positionne toi à l’endroit le plus lumineux de ton appart (et souvent, désolée mais, il va falloir te lever tôt pour avoir la meilleure lumière)
 
 
2 / Pour les photos de tenues / autoportraits
 
Un drap de ta couleur préférée acheter moins de 5€ chez Babou suffit pour faire un fond uniforme. Un ou plusieurs d’ailleurs, pour alterner
 
Les photos de toi, fais les dans tes endroits préférés et pas seulement dans ta chambre ! Profites-en pour partager tous les endroits préférés de la ville que tu habites (ou de celles que tu visites, encore mieux!) en variant pour éviter d’évoquer un sentiment de déjà-vu chez le lecteur.




 

Un bon logiciel de retouche pour pas un kopeck.
 
Même si aujourd’hui je dispose de Lightroom (une branche de Photoshop) pour retoucher mes photos, je n’ai pas commencé avec ça et j’utilise toujours le même logiciel gratuit pour mes montages : The Gimp 2.8. 
Gimp, c’est un logiciel de retouche complètement gratuit qui marche sensiblement de la même manière que Photoshop, si ce n’est qu’il doit être un poil moins poussé. Personnellement j’ai appris à l’utiliser sur le tas et je peux dire que c’est carrément à la portée de tous à partir du moment où on décide de s’y mettre un minimum 🙂 (faut se sortir les doigts du derche, Ginette ) 
Je pense même que ça peut être pas mal de passer par Gimp d’acheter Photoshop, histoire de se familiariser avec certaines fonctionnalités qui sont les mêmes partout (balances des couleurs, niveaux, calques, etc…)

 

 




 
Voilà  mes petits conseils photo pour fauchés !
Même si j’ai souvent cru qu’il me faudrait un appareil de dingue pour faire de jolies photos,
aujourd’hui je suis contente de voir que je peux être fière des photos que je fais avec mon appareil pour lequel j’économisais l’argent de mes babysittings à l’époque ! Le plus important dans tout ça c’est de puiser dans sa créativité, d’être fière de ce qu’on fait et surtout : S’ E-CLA-TER !

 

 

Bise les gonzes

Cet article a 0 commentaires

Laisser un commentaire