Lecture | 3 bouquins pour l’été

Par “livre pour l’été” je n’entends pas un livre qui parle de barbecue ou de morceaux de pastèque sur un bâtonnet, non.  
“Livre d’été”, pour moi en tout cas, ça signifie un bouquin qui ne va pas te plomber le moral alors que tu es tranquillement en train de te dorer la pilule sur la plage. Donc les bouquins avec une intrigue du genre “Une petite fille séquestrée 15 ans par une erreur de la nature dans une cave au fond du désert”, très peu pour moi en cette saison ! (et même pendant les autres, d’ailleurs)(leave me alone avec mes histoires d’amour)
 

Aujourd’hui j’avais envie de partager avec vous 3 idées de bouquins que j’ai trouvé faciles à lire et à la trame légère et à l’écriture simple. Bonne lecture!

 

 
 
Une place à prendre – J.K. Rowling
 
Intrigue : Bienvenue à Pagford, petite bourgade en apparence idyllique. Un notable meurt. Sa place est à prendre…

Comédie de mœurs, tragédie teintée d’humour noir, satire féroce de nos hypocrisies sociales et intimes, ce premier roman pour adultes révèle sous un jour inattendu un écrivain prodige.

 
Ce que j’en ai pensé : La première raison pour laquelle j’ai aimé ce bouquin c’est le ton britannique qui est très très marqué, exactement comme dans les oeuvres de Mark Haddon dont je vous avais parlé ici. Le concept de ce bouquin c’est de suivre l’évolution de personnages à l’apparence plutôt normale au premier abord mais qui ont en fait tous leurs petits secrets et leurs démons. A plusieurs reprises, les destins se croisent, un petit peu les gens se croisent dans un petit village, ce qui crée  une espèce de parallélisme. 
Dans ce livre on a quand même à faire avec une réalité qui s’impose malgré le fait qu’il s’agisse là d’une fiction et on voit que la dame connait bien son pays et qu’elle n’a pas toujours été l’auteur le plus rémunéré de l’Histoire.
 
Les personnages sont très actuels ce qui ne fait que leur donner plus de dimensions et malgré le fait qu’ils soient tout de même assez nombreux, on arrive à s’y retrouver dans la mesure où la trame est très logique, en fin de compte (ou de conte haha) (pfff allez rigole)
Ce bouquin te fait rire autant qu’il peut te tirer la larmichette. C’est ultra facile et fluide à lire, ce qui est sûrement dû aux nombreuses années que Jojo à passées à remplir nos rayons “jeunesse”. 
 
 
La vie en mieux – Anna Gavalda
 
Intrigue : Deux vies différentes, celle de Mathilde et celle de Yann. Tous les deux sont malheureux mais essaient de se convaincre qu’ils sont heureux. Un jour, ils réalisent que leurs vies ne leur conviennent pas et décident d’en changer, quite à tout foutre en l’air.
 
Ce que j’en ai pensé : Déjà je tiens à vous dire que si vous cherchez des bouquins qui se lisent tout seuls, Anna Gavalda c’est définitivement l’un des auteurs vers lesquels vous devez vous diriger. 
Ce livre est cool parce qu’il n’est pas trop court et il nous laisse tout de même imaginer ce qu’il va bien pouvoir se passer ET SURTOUT les deux personnages (un homme et une femme) NE SE RENCONTRENT PAS, ce qui aurait été mais teeeellement prévisible ! L’écriture d’Anna Gavalda fait en sorte qu’on se sent très vite proche des personnages et de leur univers, ce qui fait qu‘on se prend vite  au “jeu”. Pas besoin d’un dico pour aller chercher des mots qu’on pige pas, Et puis on se marre bien, faut dire ce qui est.
Gavalda a un talent pour transmettre des émotions plus que par une ambiance et une atmosphère que par des mots et des tonnes de figures de style et ça je pense que c’est un vrai point fort.
Au delà de ça, je pense que ce bouquin est un appel au courage d’être soi même, au courage qu’il faut pour se prendre en main et se donner les moyens de faire ce qu’on veut dans la vie afin qu’elle nous rendre le plus heureux possible. Quelques semaines avant la rentrée, c’est une bonne bouffée de culot !
L’étrange voyage de Monsieur Daldry – Marc Levy
 
Intrigue : Londres, 1950. Alice mène une existence tranquille entre son travail, qui la passionne, et sa bande d’amis, tous artistes à leurs heures. Pourtant, la veille de Noël, sa vie va être bouleversée. Au cours d’une virée à la fête foraine de Brighton, une voyante lui prédit un mystérieux avenir. Alice n’a jamais cru à la voyance, mais elle n’arrive pas à chasser ces paroles de son esprit, et ses nuits se peuplent de cauchemars qui semblent aussi réels qu’incompréhensibles. Son voisin de palier, Monsieur Daldry, célibataire endurci, gentleman excentrique et drôle, aux motivations ambiguës, la persuade de prendre au sérieux la prédiction de la voyante et de retrouver les six personnes qui la mèneront vers son destin. De Londres à Istanbul, il décide de l’accompagner dans un étrange voyage…
 
Ce que j’en ai pensé : Le seul et unique Levy que je puisse éventuellement vous conseiller parce que ce mec écrit des livres comme il écrirait un script de cinéma. Les autres “chefs-d’œuvres” que j’ai eu l’occasion de lire, je les ai refilé à un libraire gratuitement en mode “débarrasse moi de ça STP”.
Cependant, celui-ci je l’ai plutôt apprécier alors pas pour la beauté de l’écriture parce que là dessus faudra repasser, mais plutôt pour la trame qui est intéressante et intrigante, même si la fin n’a pas vraiment été travaillée pour être surprenante à outrance. L’écriture est un poil creuse chez Levy, ce qui est une sensation que je ne retrouve pas chez Anna Gavalda qui écrit tout aussi simplement mais je ne sais pas… Moi ça m’a dérangée mais il est possible que ça ne soit pas un critère pour toi!
 

J’ai aimé ce livre parce qu’il m’a faite voyagée non seulement parce que les personnages voyagent eux-mêmes et en le fermant tu te rends compte que suivre le “destin” pour partir à l’aventure du jour au lendemain, prendre le large, peut faire en sorte qu’on apprenne à se connaître mieux soi-même. J’ai beaucoup aimé le personnage de Monsieur Daldry qui est très attachant de par son éternelle solitude et son côté très gentleman anglais et, pour moi, le secret qu’on cherche le plus à découvrir c’est celui de Daldry et non celui dont la voyante a parlé à Alice, et ça c’est bien joué ! Bravo le Marco !

Cet article a 0 commentaires

  1. The Helalogy

    Je te suis sur le côté Miley Cirus en mode "je veux une nouvelle image de moi même face au monde". Comme quoi, un livre change d'une personne à une autre !

  2. COCOON

    Ah , une place à prendre je l'ai trouvé juste HORRIBLE à lire . Trop de personnages . Les seuls que j'avait tendance à apprécier je les ai trouvé assez peu développés . & puis chai pas … j'ai eu l'impression que avec ce livre JK Rowling voulait absolument prouver qu'elle savait faire autre chose que Harry Potter & du coup elle en fait des caisses . J'en avait même fait une chronique sur mon blog avant même d'avoir fini le livre , tellement je l'ai détesté . J'ai même hésité à l'abandonner , c'est pour dire !

  3. letiziabarcelona

    Anna Gavalda sans hesiter, meme si son dernier roman m' avait decu, je reste fan de cet formidable ecrivain!www.letiziabarcelona.com

Répondre à letiziabarcelona Annuler la réponse