Shampooing sec maison !

Dimanche dernier, j’avais vraiment trop honte de ma tête toute grasse pour aller voir ma grand-mère dans cet état là. Je m’y tiens, à mes deux hair-wash par semaine, mais il y a certains moments où ce n’est définitivement plus possible.

En plus de ça, je n’ai plus racheter de shampoing sec en bombe depuis mon dernier de chez  Batiste (l’article où j’en parle ici) parce que…

 je n’accroche définitivement pas au concept, ou tout de moins il y a toujours un truc qui merde. Trop asséchant, vilain rendu, réaction du scalpe, vilaine composition ; bref j’ai rendu la torche olympique et je suis allée manger un grec. (jeu de mot du futuuuur)(#fierté)

A côté de ça il a bien fallut que je trouve un tuyau, une clé, un subterfuge et pour ça rien de mieux que SUPER PINTEREST à la rescousse ! J’ai tapé “diy dry shampoo” et j’ai trouvé une recette à partir de 3 ingrédients que POUR UNE FOIS j’avais sous la main !

 

INGREDIENTS (pour un récipient de 50ml)
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 4 cuillères à café de Maïzena
  • 2 cuillères à café de cacao non sucré (brunettes only)
(la recette de base sur mon compte Pinterest)

 

ON APPLIQUE LA CHOSE …
A la truelle. LAULE.
Non.
Au pinceau ! De préférence un pinceau assez dense type Kabuki (le mien vient de chez ELF et coûte une misère). On hésite pas trop, on laisse poser 1 minute puis on masse vite faite avec la pulpe des doigts et on coiffe comme d’hab’ !

 

 

INSPECTION DES TRAVAUX FINIS ?
Et contre toute ne serait-ce qu’une infime attente, le résultat est satisfaisant (rassurant, dans mon cas). Certes, ça a moins ce côté tour de magie qu’un shampoing sec qu’on trouve dans le commerce. Ça a plus un effet “deuxième jour après lavage” plutôt que “je n’ai pas une micro-goutte de sébum qui n’émane de mon cuir chevelu, JAMAIS”.
Même si j’étais moins convaincue à propos du cacao et de la possibilité que je me retrouve avec les mains dégueulasses en voulant remettre ma choucroute en place, j’ai eu la bonne surprise de voir qu’une fois appliqué, ça ne bouge plus c’est fixé. Par contre, la raie peut être colorée, mais il parait que ça donne l’air d’avoir plus de volume (une autre astuce de Pin pour les stars), donc ça ne m’a pas dérangée. Sinon, un coup de coton tige humide et on en parle plus !

Pour le converser, j’ai utilisé un ancien pot de crème. C’est pratique et une fois qu’on a pris le coup on en fout plus trop partout !

A NOTER : si tu utilises ce shampoing sec le matin, tu te laves les cheveux LE SOIR MEME. Sinon, des petits résidus se forment à cause de la production de sébum, on ne les voit pas mais ça fait une texture louche.

Voilà pour ma technique anti-cornet de frites pas chère, économique ET écologique (bah oui, c’est ZERO DECHET !

D’autres alternatives de shampooing sec ?

 

 

JavaScript is currently disabled in this browser. Reactivate it to view this content.

Cet article a 0 commentaires

  1. j'avais aussi eu une sacrée mauvaise expérience avec un shampoing sec Batiste qui m'avait littéralement détruit le cuir chevelu, d'ailleurs c'est pour ça que j'ai décidé de soit, ne pas en utiliser, soit d'avoir recours à quelque chose de plus simple ! J'espère que ça te réussiras !

  2. J'ai une sainte horreur du shampooing sec (dû à une – et une seule – mauvaise expérience (mais je suis comme ça, je me décourage vite)) et puis comme tu le dis c'est plein de saloperies, etc. Par contre, ta petite recette maison me tente pas mal (faudra juste que je pense à ne pas mettre du cacao… je suis super blonde 😉 )Amy

Laisser un commentaire

Fermer le menu