La lutte pour les droits de la femme n’est pas le combat d’une journée


Il y a quelques jours, c’était la “Journée de la Femme”. 

Alors autant  le concept que le calendrier nous pousse à avoir une attention toute particulière pour notre mamie, notre mère, notre père ou pour la personne qu’on aime une fois par an, je trouve ça mignon, gai et lyrique. 
 
Cependant, qu’on dédie UNE journée à la lutte pour les droits de la femme, je suis moins dans le délire. 
 
Parce que nous, les femmes, on lutte 365 jours par an contre le sexisme et la misogynie
TOUS LES JOURS on supporte la pression de notre sexe, que ce soit par la presse “féminine” et ses standards de beauté à la mormoileneu que par la gente masculine qui se croit sensiblement tout permis à l’égard des femmes, du haut de son IMMEEEENSE piédestal sur lequel il s’est lui-même juché au fil du temps, sa supériorité bien carrée où je pense. 
 
NON ; le harcèlement sexuel, les violences faites aux femmes, les injustices (sociales et salariales) et le sexisme n’existent pas que le 8 mars. C’est le lourd quotidien d’une femme que d’être confrontée à ça, et il ne faut pas en être conscient que le 8 mars. 
 
Partout dans le monde, la cause des femmes est enterrée sous les débats politiques et religieux, alors que les injustices dont sont victimes les femmes causent tout autant de morts et d’inhumanités. On oublie qu’avant d’être de gauche, de droite, musulman, juif, ou chrétien, nous sommes des hommes et des femmes. A la base, c’est CA qui nous différencie, et rien d’autre alors c’est peut-être par ça qu’on devrait commencer non ?
 
Parce que, contrairement à tout le reste, on ne CHOISIT PAS SON SEXE. On a pas le choix d’être un homme ou une femme, ce qui rend encore plus important selon moi la notion d’égalité. 
 
Ce n’est pas normal que quelqu’un soit insulté à cause de sa religion, bon. Mais est-ce que ce n’est pas aussi important quand une fille se fait insulter de pute à cause de la longueur de sa jupe ? Si ? Pourquoi alors n’aborde t-on qu’un sujet de manière récurrente, et pas l’autre  ? Pourquoi est-ce qu’on est plus choqués par de l’antisémitisme ou par de l’islamophobie que par du harcèlement sexuel ? 
Alors que, je le redis, la seule vraie différence entre les humains c’est qu’il y a des hommes et des femmes. Le reste, ça vient APRES. 
Revoyons nos priorités et ne négligeons aucun sujet de discrimination. 
[youtube https://www.youtube.com/watch?v=uZYXEXb99Zs?feature=player_embedded]

Cet article a 0 commentaires

  1. Simone

    J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ton article. Je trouve qu’il est bien écrit et résume parfaitement l’importance de ce combat.

Laisser un commentaire