Mon soin visage 100% bio, naturel et économique

 

En matière de soin, j’ai fini par en venir à la conclusion que “less is more” est la meilleure philosophie qui soit pour ma peau (ou le “ni trop, ni trop peu”, voire le “ralentis, Stéphanie” ou encore le “pas besoin d’en faire des caisses, Agnès”) (je m’arrête là, vous avez compris le principe).

Non seulement je n’ai plus l’envie de passer 1h30 à suivre les 36 étapes d’une routine beauté bien trop compliquée, mais en plus j’ai réellement envie de privilégier les produits dont je peux lire la composition sans avoir besoin d’aller m’inscrire en première année de PACES. Sans oublier que, même si j’aime beaucoup tester de nouveaux produits, j’essaie de garder une routine abordable parce que c’est pas tout mais j’ai pas un PEL par mois à claquer dans des crèmes et autres sérums ruineux.

Comme je suis un peu une maniaque de l’huile végétale, j’ai commencé à utiliser ma propre combinaison il y a peut – être un an et demi et depuis, je n’ai plus envie d’utiliser autre chose vu les résultats que j’ai obtenu.

Mes huiles du moment

Avant toute chose il faut savoir que je change les huiles de mon mélange à peu près à chaque fois que je dois le refaire (c’est-à-dire à peu près tous les 4-5 mois, c’est dire si ça me tient longtemps !) afin de l’adapter à mes envies, à mes besoins, à la saison mais aussi histoire de tester quelque chose de nouveau. Pour éviter de me retrouver avec une collection de 40 huiles format 100ml dont je ne saurais que faire au bout d’un moment, j’achète mes huiles en format 10ml (et c’est ça aussi le truc génial avec Aroma-Zone).

La meilleure démarche à avoir c’est d’analyser de quoi votre peau a besoin, quelles sont les problématiques principales (acné, sécheresse, excès de sébum, rougeurs, réactivité…) et de choisir vos huiles en conséquence. Perso, je me constitue un mélange à partir de 4 ou 5 huiles afin de remplir mon flacon de 50ml.

ATTENTION – il faut rester vigilant(e) car certaines huiles ont besoin d’être diluée et ne doivent être appliquées qu’en respectant une certainement concentration (comme 30% pour l’huile de nigelle). Prenez l’habitude de toujours vérifier ça sur les fiches de renseignement Aroma-Zone, même si vous achetez vos huiles autre part. 

  • l’huile de nigelle : elle fait toujours partie de mon mélange vu que  j’ai l’immense chance que mon problème d’acné persiste. Elle est très efficace pour purifier la peau, lutter contre les imperfections. Elle a aussi des vertus antioxydante et anti-âge ; elle serait aussi une bonne huile tonifiante pour les cheveux mais ça, je n’ai jamais testé.
  • l’huile de rose musquée du chili : elle aussi reste une constante dans mon choix car je l’adore, que dis-je, je l’adule principalement pour ses vertus réparatrice et cicatrisante puisque qui dit acné dit cicatrices et malgré la réduction notable des boutons depuis que j’utilise ce soin, il reste toujours les cicatrices qui sont DES PLAIES à faire disparaître (littéralement). Elle booste aussi la régénération de la peau et ça on aime.
  • l’huile de chanvre : celle-ci est nouvelle sur le banc d’essai. Je l’ai choisi car l’adorable vendeur de chez Aroma-Zone m’a appris qu’il s’agit d’une huile émolliente – c’est à dire qui aide à réduire les pertes d’eau et donc à avoir la peau plus hydratée, plus rebondie. Étant donné que ma peau est assez déshydratée en ce moment, elle est parfaite pour moi.
  • l’huile d’avocat : c’est une huile que j’ai l’habitude d’utiliser pour mes cheveux et que j’ai décidé d’ajouter à mon mélange car elle est juste géniale pour les températures hivernales. En plus de ça, Paris est assez venteuse en ce moment, et ça, ma peau a tendance à mal le supporter du coup je me suis dit que j’allais profiter de ses vertus nourrissante, régénérante et protectrice.

Je souligne que je ne choisis que des huiles certifiées bio (elle ne le sont pas toutes chez Aroma-Zone, donc pensez à vérifier).

 

Le Gel d’aloe vera

Au moment de l’application, je prends 3 à 5 gouttes de mon mélange d’huiles au creux de ma main, puis j’y ajoute 1 à 3 pompes de gel d’aloe vera. Encore une fois, le principal avantage de ce soin est qu’il est complètement modulable : plus d’huile rendra mon soin plus nourrissant lorsque plus de gel d’aloe vera rendra le tout plus léger, avec un rendu plus mat.

En lui même, le gel d’aloe vera aide à réduire la perte d’eau et a aussi des vertus réparatrice et purifiante. Je vous laisse consulter la fiche de renseignements qui lui est dédiée sur Aroma-Zone. 

Les effets sur ma peau

Puisque ça fait maintenant plus d’un an que j’utilise ce soin,  je peux vraiment évaluer ses effets sur ma peau qui est :

  •  plus hydratée, qui tiraille moins
  •  plus lumineuse
  • plus uniforme, j’ai aussi arrêté de porter du fond de teint dans la foulée et ce soin a vraiment contribué à ce que je puisse me sentir plus en confiance en réduisant imperfections et cicatrices
  • moins sujette aux imperfections. Alors évidemment, il y aussi le fait que j’avance dans l’âge, que j’ai arrêté la pilule et que tout un tas d’autres facteurs entrent en comptent mais je suis quasiment sûre que ce soin y est pour quelque chose
  • plus douce, parce que plus lisse.
  • avec des pores moins bouchés. Je dis moins parce que ça m’arrive d’avoir des boutons sur les ailes du nez à cause de mes pores grand ouverts mais c’est beaucoup moins fréquent, et ça je pense que c’est surtout grâce au gel d’aloe vera.
  • moins demandeuse. C’est à dire que, à moins que j’utilise un nettoyant super agressif, il y a vraiment des jours où je ne ressent pas le besoin d’appliquer un soin à ma peau. Elle ne tiraille pas, ne fais pas de boutons ou autre du coup ça m’arrive de nettoyer ma peau puis de ne juste rien mettre, de la laisse se régénérer d’elle même et tout se passe très bien.

 

 

 

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *