5 dry shampoos

 

Aujourd’hui je reviens dans un billet spécial shampoings secs étant donné que c’est un produit qui fait partie intégrante de ma routine de soin capillaire depuis que le concept du shampoing-qui-lave-tes-cheveux-sans-eau a été mis en vente. Hashtag groupie. J’ai pu tester plusieurs shampoings secs, et je vais vous faire une petite étude comparative des shampoing secs que j’ai testé ses derniers mois et sur lesquels j’ai un avis bien arrêté !

 

 1. Le shampoing sec (Original + Blush) de Batiste.

  •  L’odeur, aussi bien pour l’Original que pour le Blush, l’un est très frais légèrement acidulée tandis que le second a une odeur assez fleurie et girly.
  •  Le rapport contenance/prix (200 ml) que je paie moins de 5€ dans mon supermarché. Le packaging est plutôt cool dans un style plutôt arty/vintage, et il change selon la déclinaison dans laquelle on le choisit (original, blush, brunette, ect…)
  • La “poudre” sensée absorber le sébum (comment dire?) est assez fine donc elle ne laisse pas de résidus et pas besoin de 2850 coups de brosse pour dissiper le produit.

 

  •  Le problème avec ce shampoing sec, c’est que l’effet principal, l’effet “cheveux propres” n’est pas au rendez-vous, ou du moins pas assez. On a un effet frais, les cheveux sont aérés mais c’est pour ainsi dire tout. Dommage.

2. Le shampoing sec Look’n Hair 

(marque a priori inconnu au bataillon, produit introuvable en ligne mais si je suis tombée dessus ça pourrait bien t’arriver à toi aussi)

  •  L‘effet “purifiant” est davantage présent pour celui-ci pour le Batiste, sans laisser de traces même s’il faut quand même passer quelques coups de brosse.
  •  L’odeur est d’agrumes assez fraîche, agréable. Le format est assez petit, plutôt pratique à emmener que ce soit pour des retouches au cours de la journée que pour un déplacement.

  •  Les cheveux (en tout cas, les miens hein) regraissent à la fin de la journée quand il fait chaud. Mais bon, on ne retourne pas non plus au point zéro.
  • J’ai vaguement l’impression que c’est au petit bonheur la chance pour trouver ce shampoing sec INTROUVABLE sur le net. La marche a visiblement l’air afro. Késako?
  • Contient du talc. Ah. Fâcheux. Minéral jugé cancérigène par quelques études scientifiques. Mais bon, juste appliqué comme ça sur le cuir chevelu, je pense pas qu’il y ait énormément de risques mais je préfère le signaler (parce que il y en a toujours un peu qui arrive sur ton visage)(Non il n’existe pas de champ magnétique intergalactique entre tes cheveux, et ta peau)

3. Le shampoing sec au thé vert bio, de Timotei pure.

 

  •  Les 2 ou 3 petits ingrédients naturel de la formule, ça fait jamais de mal et l’initiative mérite tout de même d’être mise en avant.
  •  Là aussi on a un bon rapport contenance/prix même s’il est un tantinet plus cher que les 2 précédents. Paye la notoriété des marque et du groupe L’Oréal.
  • Poudre assez fine, c’est uuuultra facile de s’en débarasser. Sensation de fraîcheur super agréable et immédiate.

  •  Malheureusement, ce produit est tellement efficace qu’il en devient desséchant. Sur mes cheveux, le sébum est totalement absorbé voire trop car quelques dizaines de minutes après, mes cheveux ressemblent à de la paille, ils deviennent carrément ternes.

 4. Le shampoing sec à l’ortie, de Klorane.

  •  L’effet “cheveux propres” est parfait et durable limite jusqu’au lendemain (je sais, je suis crado mais bon). Les cheveux restent brillants mais ont l’air propre et le truc ne t’assèche pas le cheveux jusqu’à la pointe.
  •  J’aime beaucoup l’odeur d’ “ortie sucrée“. Le format est transportable en ayant une bonne contenance.

  •  Le prix : c’est un produit de parapharmacie, donc prix un petit peu élevé oblige. Il peut coûter entre 6 et 9€ (un shampoing sec de supermarché coûte rarement plus de 6€…). Néanmoins je l’ai souvent vu en lot de 2 pour à peu près 15€ ce qui, vu le prix auquel il est dans ma parapharmacie, s’avère plus intéressant.
  • Contient du cyclomethicone, soit du (f*cking) silicone. Ma bête noire du produit capillaire. Niark.

5. Le shampoing sec purifiant, de Saint Algue Syoss. 

 

  • Avec celui-ci, on a vraiment pas besoin d’énormément de produit pour obtenir un super résultat. Résultat que je trouve, sur ma petite tête grasse, très durable.
  • C’est le shampoing sec avec lequel je n’ai vraiment pas peur d’avoir de traces blanches un peu dégueulasses ici ou là sur la tignasse. Et ça, c’est cool.
  • LES EXPLICATIONS, BON SANG. et c’est là qu’on ressent l’âme du coiffeur derrière le truc, tu vois. Toutes les informations pour optimiser l’efficacité du produit sont là, et vraiment ça change tout.
  • Alors par contre je pense que les mecs auraient pu faire un petit effort au niveau de l’odeur. Parce que ça sent un peu “le-parfum-avec-beaucoup-d’-alcool-dedans-genre-si-je-vaporise-le-truc-devant-une-allumette-ça-donne-ça“. Voilà.
→ Premièrement, le shampoing sec ne remplace pas un vrai shampoing, il est fait pour espacer les shampoings. Par exemple, si tu as l’habitude de te laver les cheveux tous les 2 jours, là tu vas pouvoir reporter le shampoing classique au 3ème jour.
Deuxièmement, il vaut mieux éviter d’utiliser un shampoing sec plusieurs fois de suite. Admettons : je me lève lundi j’ai les cheveux crassous mais pas le temps pour un shampoing, donc j’utilise mon shampoing sec. Je dois me laver les cheveux le lundi soir voire le mardi matin, au plus tard.

Troisièmement, le shampoing sec est aussi un super outil de coiffage pour ajouter du volume ou de la texture à ta tignasse, par exemple pour effectuer des coiffures un peu compliquées. En plus, ça en améliorera la tenue.

 

Cet article a 0 commentaires

  1. Je n'en connais aucunQue de noms mais jamais testés j'ai bien envie :))http://mademoisellevi.com/<3

Répondre à Mademoiselle Vi Annuler la réponse